Univers 44 - 64 - 1
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La légende de Keyan Sion: le massacre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calidian
Visiteur occasionnel
Visiteur occasionnel


Nombre de messages : 125
Age : 39
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: La légende de Keyan Sion: le massacre   Dim 30 Sep 2007 - 22:41

allez en voici un autres


La légende de Keyan Sion: le massacre


Keyan Sion marchait depuis près de 2 jours dans une forêt qui paraissait sans fin. Le sanctuaire de la secte Vuun était à présent tout proche. Le Jedi avançait tel une ombre, le pas silencieux et les sens aux aguets, évitant avec élégance les patrouilles des adeptes de Vuun. Puis le temple se dessina enfin, le bâtiment était grand, taillé dans une pierre rouge. Les panneaux métalliques qui jalonnaient les murs laissaient penser que le repaire était mieux défendu qu'il n'en avait l'air. Ne voyant aucun danger, il se dirigea vers une petite porte. Tout à coup il ressentit un picotement, la Force le tiraillait: un avertissement ! Il scruta les environs, et il la vit. Une batterie laser automatique munie d'une holocam: il ne pouvait entrer sans être vu et au pire des cas il serait abattu. Il n'avait pas le choix de tout façon. Sa décision était prise, il appela la Force et la lança contre l'engin de défense.

Une fois à l'intérieur, il se retrouva face à un escalier et un turboélévateur. Il choisit l'escalier et descendit. Il se retrouva sur une sorte de balcon, surplombant une grande salle. En bas, des apprentis s'entraînaient sous l'oeil de leur Maîtres. L'un d'entre eux retint son attention, il était jeune 14 ans tout au plus, brun, plutot mignon ce qui tranchait avec l'agressivité et la précision avec laquelle il combattait son adversaire. Mais c'est surtout l'aura qu'il l'entourait qui impressionna le jeune Maître Jedi: ce garçon était puissant, très puissant. Keyan le regarda, il eu soudain un frisson et un éclair jailli de la main du jeune homme qui frappa le sabre de son adversaire. Il n'a pas peur de se servir de la Force de manière très violente, pensa-t-il. Excellent ! Un voix s'éleva, un groupe d'adeptes entra dans la salle. À leur tenues, Keyan su que c'était des Maîtres, des guerriers farouches et si certains dégageait clairement le côté Obscur, les autres semblaient... Indéterminés ! Leurs pouvoirs étaient sans aucun doutes immenses, ils étaient dangereux. Trop dangereux pour continuer à vivre, songea Sion. Un rictus éclaira son visage, il alluma son sabre laser et sauta par-dessus la rambarde.

L'adepte le plus proche, poussa un cri, sûrement surpris de ne pas avoir senti le Jedi arriver. Un autre se rua sur lui, Sion para le coup appelant la Force il exécuta un salto au-dessus de son adversaire à une vitesse incroyable et, d'un mouvement circulaire vers l'arrière, trancha l'adepte en deux. Le corps s'effondra, inerte. Alors les lames crépitèrent et quatre gardes firent leur entrée tenant des chiens de bataille Neks en laisse. Le jeune Jedi ramassa le sabre du mort et activa la lame. Un Maître s'avança:
"Rends ton arme, Jedi. Tu ne peux pas gagner, dit-il. Il ne te sera fait aucun mal.
- Je ne crois pas. Par contre, vous vous pouvez poser votre arme et commencer à courir. Les apprentis éclatèrent de rires. Keyan leur rendit leur sourires. Son regard se posa sur le jeune qu'il avait repéré. Il le fixa d'un regard glacé, il lu la peur sur le visage du garçon. Il tourna la tête en direction du chef:
- Votre secte, n'est pas digne de gouverner les peuples, et encore moins les Siths ou les Jedi, lui lança-t-il froidement.
- Comment vous...

L'adepte de Vuun ne pu finir sa phrase. Le Maître Jedi Sion appela la Force. Pas le côté Lumineux. Le côté Obscur. Les chiens de bataille Neks hurlèrent et se mirent à saigner abondamment par leur orifices. Les gardes virent leurs blasters exploser dans leur mains, puis, saisi d'étouffement, ils tombèrent les uns après les autres.
- Nous n'avons pas besoin de spectateurs, déclara le Jedi aux adeptes de Vuun.
- Qui êtes vous ? fit l'adepte.
- Je suis votre Maître, le Seigneur Keyan Sion. Et je vous condamne à mort."
L'Obscurité et la Lumière ne firent plus qu'un en lui. Alors le carnage commença.


Soixante-douze adeptes de Vuun périrent ce jour-là. Maîtres et apprentis, femmes et enfants, le Seigneur Sion massacra minutieusement chaque adepte qui tentait de lui faire obstacle. La grande salle d'entraînement fut jonchée vite de membres découpés, bras, jambes, têtes, tentacules et autres appendices. Peu de sang, car les sabres lasers cautérisaient aussitôt les plaies. Certains corps étaient, calcinés par les éclairs de Force, méconaissables. Un Maître résista un peu plus longtemps que les autres, ils combatirent dans un ballets de lumières et de crépitements des lames. Les coups de Keyan étaient rapides, trop rapides. Il attaquait avec la souplesse et la précision d'un assassin Noghri, l'élégance d'une Mistril et la férocité d'un Rancor. Son sabre percuta l'adepte au niveau de l'épaule, le bras tomba et la lame s'éteignit. Le malheureux hurla. Sion pouvait ressentir la terreur s'emparer de la créature reptilienne, il leva son sabre et lui trancha la tête qui vola à travers la salle, percutant un cadavre sans bras. Le silence règnait, il éteignit ses sabres. Il se calma avec la Force Lumineuse, le côté Obscur étant difficilement contrôlable parce qu'excité par tout ces morts. Keyan sortit de la salle. Il franchit une porte donnant sur une cour intérieure avec un vaste préau. Le jeune adepte était là, assit contre un mur. Il sanglotait, de chaudes larmes coulant sur ses joues, son sabre à ses pieds. À la vu du Jedi il bondit mais il ne put s'enfuir, paralysé par la peur. Il ouvrit la bouche quand la lame de Sion s'approcha de son visage, mais aucun son ne sortit. Le jeune Maître éteignit le sabre laser. Le garçon s'effondra, dos au mur. Keyan s'accroupit à ses côtés:
"Je ne te ferais aucun mal, dit-il doucement.
Il lui passa une main dans les cheveux, le garçon se calma peu à peu.
- Qui est-tu ? lui demanda-t-il en levant ses beaux yeux noirs vers le le jeune Maître.
- Keyan Sion. Je suis Maître Jedi.
- Un Maître ? Vous... Tu as l'air si jeune.
- J'ai 15 ans.

Le garçon le dévisagea longuement.
- Et toi ? Quel est ton nom ? le questionna Sion.
- Hawk, Kyle Hawk. J'ai 14 ans.
Keyan se redressa et tendit une main au jeune homme.
- Tu seras mon apprenti, Kyle. Tu veux bien ? "
Il sourit, son visage s'était adouci, à présent seul le côté Lumineux coulait en lui. Ils étaient si semblables, leur charme et leur traits d'adolescents cachant leur puissance phénoménale dans la Force... Kyle essuya ses larmes et prit la main du Seigneur Sion qui l'aida à se relever. Ensemble, ils partirent. L'Univers leur appartiendraient bientôt. Pour un nouveau crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
Lone Sloane
Floodeur criminel
Floodeur criminel


Alliance : CO Nombre de messages : 7882
Age : 40
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: La légende de Keyan Sion: le massacre   Jeu 4 Oct 2007 - 13:04

" Les armes en vente libre, ça rendrait la société plus violente ?

- Certainement pas, les livres sont bien en vente libre et ça n'a pas rendu la société plus intelligente..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
La légende de Keyan Sion: le massacre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Massacre de Hauts Elfes
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» [RP] Massacre hydrique en roue libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Consortium Ogamien Uni 44/64/1 :: Espace détente :: Le Bistro public :: Role Play-
Sauter vers: