Univers 44 - 64 - 1
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les trollements laids présentent ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radaghal
Floodeur de compétition
Floodeur de compétition


Nombre de messages : 2663
Age : 24
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Les trollements laids présentent ...   Mer 6 Juin 2007 - 16:14

EPOPEE D'UN CRABE





Citation :
NDM (note du moche)
Cette histoire se passe dans un monde futur,
Où forêts, animaux, ont déjà disparu,
Où crèvent démocrates, où règnent dictatures,
Où dominent officiers en maîtres absolus …


----31 mai 2459, 256è année Lunaire, Signe Astrologique : Cheval, année de découverte---


CHAPITRE XXI


[…] Moi, Joe John « Ratatouille » Crabillito, Capitaine de l’Escouade « Alpha Alpha Bam-TchikiBrwa » Royale des Pachygrapsus, suis le seul officier gradé survivant de la Grande Révolution. J’ai réussi à m’échapper de la capitale, au péril de ma vie, durant la bataille. Je traverse actuellement la Grande Passe, longeant les côtes Grecques humaines. Ce territoire est, heureusement pour moi, neutre. Les autres crabes n’auront jamais le droit de me ramener à leur abjecte nouvelle République.
Après tout, est-ce ma faute à moi, si le Roi augmentaient sans cesse les impôts sur les algues et carapaces, sans que cela m’atteigne ? Non, je n’ai que fait prélever ces taxes avec plus ou moins d’usage de la force, pour le bien de notre cité !
Ces crabes révolutionnaires pourraient même transgresser les lois inter-océaniques et venir me chercher ici, dans ce territoire. Je dois trouver une cachette. Le problème de la Grande Passe pour les cachettes, c’est que c’est tout plat de partout. Pas une seule colline recouverte d’algues, pas un trou, pas une stalagmite. On pourrait croire que ce territoire a été travaillé, nivelé, organisé par des humains … Mais cette idée est tellement absurde ; nous sommes à 2800 de leurs kilomètres, de fond, alors que leurs sous-marins les plus performants atteignent à peine 2200 kilomètres.
Les paysages changent, les animaux se font plus rares. Seules quelques raies géantes « survolent » ces contrées. Je n’avais jamais visité cette région. Je sors mon Holomap (carte holographique ayant dans sa base de donnée celle de tous les océans) et me rends compte que j’arrive aux limites des territoires connus, si je me cache au delà, ces irrespectueux rebelles ne me retrouveront jamais. C’est ma seule chance. Je m’y engage. Les raies aussi.
Un dernier regard oublie a jamais mon défunt royaume.
Depuis plus de cinq heures maintenant, je traverse ce territoire désertique, sans aucune forme. Soudain, tout au loin là bas apparaît l’ombre d’une ville, apparemment humaine. Comment a elle bien pu être engloutie ?
Autant, leurs bateaux coulés sont monnaie courante, mais je n’ai jamais vu d’épaves de la sorte.
Je m’y aventure, sur de trouver une quelconque cachette. Cette ville est à première vue beaucoup plus avancée technologiquement que les autres villes humaines. L’architecture est particulière, très ronde, contrairement aux buildings carrés des habitants de la surface. Je fouille la ville de fond en comble. C’est la première fois que je vois des structures si développées côtoyer algues, mousses et rouille. Mais le temps me fait défaut pour admirer cet étrange spectale.
Je me précipite dans le bâtiment qui semble le plus important. C’est la bibliothèque. Je m’enfonce dans un de ses rayons et me précipite derrière une rangée de livres entourés d’algues. Par mégarde, dans ma précipitation, j’appuie sur un bouton enfoui sous la mousse.
Un hologramme apparaît, et un homme se met à raconter l’histoire de son peuple :


A l’aube des heureux jours printaniers, où, jadis,
Bourgeonnaient les platanes, gazouillaient les oiseaux,
S’offrait à notre vue, un surprenant supplice ;
Foret d’immeubles gris, bien étrange fléau.


Les routes de béton, recouvertes de terre,
Accueillaient elles aussi, un théâtre abhorré ;
Ballade automatique d'hommes à l'allure austère,
Et la valse sinistre d’engins robotisés.





Cette armée de béton, d'essence et de fumée,
A en un jour meurtrie l'âme même du monde,
Et la pédale de la croissance enclenchée,
La terre devint donc, de constructions, féconde.


L'extravagance humaine, bien étrange engrenage,
A ruiné à jamais l'héritage paternel,
Et ce beau chevalier, érotique nuage
Est la dernière trace, patrimoine éternel.


Humanité pourrie, société pervertie ;
L'Homme s'aime lui même, il abat son prochain,
Juste aux pieds de Crésus, crève le sans abris,
Et chacun dans ce monde craint pour son lendemain.




Loin du tapage urbain, du vacarme des foules,
Dans une plaine aride, croupissait un vieux fou,
Porté par une dense et monotone houle,
Il se laissait bercer par ce pesant remous.


Portant la toge blanche, maculée de terre sang,
Il regardait le ciel, ses yeux à demi clos,
Et suppliait un dieu, d’apaiser ses tourments,
De recréer l’Eden, transformer ce tombeau.




Deux larmes s’écoulèrent le long de son visage,
Et la haine montait de son cœur à ses yeux,
Ses yeux qui a présent menaçaient les nuages
Nuages insalubres, négligence des dieux.


Quand la nuit eut chassé l’oppressante clarté,
Et les souffles divins eurent fané la Terre,
Le vieux fou s’éleva, d’un ton désespéré
Cria à l'architecte suprême, sa colère :






«Seigneur,
Toi, qui d’en haut domine et le temps et l’espace,
Admire désormais, vestiges ou simples traces,
D’un passé prodigieux, Paradis oublié,
Seigneur, pourquoi seigneur ? Que donc s’est il passé ?


Où sont passés les arbres, où sont passés les fleurs ?
Où logent les étoiles, où dort l’océan bleu ?
Où papillonnent, chantent les oiseaux, Seigneur ?
Serait ce toi mon dieu, s’en allant peu à peu ?


Quelle est cette forêt qui tout la bas grisonne ?
Quel est cet ange noir qui traverse le ciel ?
Quel est ce sortilège qui fait qu’la Terre résonne ?
Que font ces matadors, qui affrontent la grêle ?


Ce sont les Hommes, Seigneur, c’est l’Homme.


Regarde ces humains, aime leur décadence,
Qu’ils appellent progrès, qui se nomme déclin !
Ah, tu les as ratés, plus que tu ne le pense !


Ce sont tes Hommes, Seigneur, c’est l’Homme.


Et tes propres enfants, que tu as fait machines,
Ne dessinent des chiens, des loups, des écureuils,
A défaut de modèles, comme ils les imaginent !


Quels pauvres Hommes, Seigneur, c’est l’Homme.


Et tel Agamemnon, abandonnant sa fille,
Tu négliges ta Terre, qui un jour fut ta reine,
Et d’un manteau blafard, désormais tu l’habilles …


Ce n’est plus Hommes, Seigneur, ce n’est pas l’Homme …


Ta création sublime, emportée par l’orgueil,
A fait de Babylone, un éternel cercueil !


Tes Hommes, Seigneurs, encore tes Hommes !


Non, plus aucuns stigmates, des terres ancestrales,
Mais un croquis réel du royaume infernal.


Le diable, seigneur, le diable est en vos Hommes !


Admire au fond de toi la déchéance humaine,
Repousser l’échéance n’est qu’une affaire vaine !


C’est vous, Seigneur, vous et vos Hommes !»




et le silence au coude de la nuit emporta une journée banale au royaume des crabes.
L'histoire se finissait sur le déchainement soudain de la nature sur cette île paradisiaque renfermant un enfer technologique.
L'hologramme disparu comme si des vagues divine avait décidées d'emporter a jamais un sinistre rêve.




Captain Joe John « Ratatouille » Crabillito : Mémoires d’un Pachygrapsus Marmoratus




Par koxou et moi
Désolé, à la base c'est pour le forum officiel en vue d'un concours, donc certaines balises ne rentrent pas ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
koxou
Gentil floodeur
Gentil floodeur


Nombre de messages : 827
Age : 25
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Mer 6 Juin 2007 - 16:25

Cay moi l'autre trollment laid Cool

Y a pas a dire, le résultat est trollment moche Razz
Revenir en haut Aller en bas
calvin
Floodeur de compétition
Floodeur de compétition


Nombre de messages : 2790
Age : 34
Localisation : BZH, avec Me Capello à rédiger un précis de Langue Française.
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Mer 6 Juin 2007 - 16:26

J'apprécie le style.
Chapeau.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Le Nain B-Cil
Floodeur à temps plein
Floodeur à temps plein


Nombre de messages : 2070
Age : 46
Localisation : Au fond, tout au fond....
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Mer 6 Juin 2007 - 16:30

:112: :112: :112:

Bonne chance pour le concours, il faudra nous donner l'adresse qu'on aille voir les autres...

en tout cas... chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
Radaghal
Floodeur de compétition
Floodeur de compétition


Nombre de messages : 2663
Age : 24
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Mer 6 Juin 2007 - 16:53

Merci à vous deux Wink
Ca fait toujours plaisir :p
Revenir en haut Aller en bas
Radaghal
Floodeur de compétition
Floodeur de compétition


Nombre de messages : 2663
Age : 24
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Jeu 7 Juin 2007 - 16:02

http://mundo.ogame.free.fr/beta/KC9/KC9.html


Une version plus belle
(il va y avoir quelques retouches encore Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Le Nain B-Cil
Floodeur à temps plein
Floodeur à temps plein


Nombre de messages : 2070
Age : 46
Localisation : Au fond, tout au fond....
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Jeu 7 Juin 2007 - 17:48

Sur le-dit lien, chez moi le jaune et le bleu clair passent mal, mais j'imagine que vous êtes au courant .....
Revenir en haut Aller en bas
Radaghal
Floodeur de compétition
Floodeur de compétition


Nombre de messages : 2663
Age : 24
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Sam 16 Juin 2007 - 15:04

http://board.ogame.fr/thread.php?threadid=492872

Voilà où il faut voter Wink
Revenir en haut Aller en bas
Altharian
Faites le taire !
Faites le taire !


Alliance : CO Nombre de messages : 13623
Age : 24
Localisation : [...]
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Sam 16 Juin 2007 - 15:36

xD Rada qui vote pour lui xD Faut dire c'est mal parti '^^
Revenir en haut Aller en bas
http://co-u44.forum2jeux.com/portal.forum
koxou
Gentil floodeur
Gentil floodeur


Nombre de messages : 827
Age : 25
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Dim 17 Juin 2007 - 0:27

bien qu'en étant pas du tout impartial, les autres ils y conaissent rien ! Razz
on a de jolies merdes ratés mieux noté que notre chef d'oeuvre !
Suis qu'y a des âmes charitables parmis vous pret a venir épauler notre noble et modeste RP ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
[Avengers]_NoMaD_
Visiteur occasionnel
Visiteur occasionnel


Nombre de messages : 201
Age : 26
Localisation : Dans l'anus de Hard, c'est spacieux en plus.
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Dim 17 Juin 2007 - 18:15

Ouaip' c'est pas faux, j'ai déjà dit ce que j'en pensais sur le fofo U29.

La plupart des votes sont des votes de coupaing à coupaing et non des votes impartials. Bref ça vaut rien du tout, en plus avec l'autre grogay qui se prend pour un sage niack' j'ai trop envis de la baffer celui là. Quand tu penses que ce mec est admin du forum de rôle play que je scouate ¤________¤

/me a soudainnement envis de se pendre devant cette débauche de bons sentiments o_____O'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les trollements laids présentent ...   Aujourd'hui à 20:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Les trollements laids présentent ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui se sentent seule(es)
» Les plus moches jaquettes de jeux ?
» les bubons sentent bons
» Lan Boor et ses compagnons se présentent au Royaume.
» les 3 frères se présentent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Consortium Ogamien Uni 44/64/1 :: Espace détente :: Le Bistro public :: Role Play-
Sauter vers: